En équilibre instable sur le bord du monde

Aller en bas

En équilibre instable sur le bord du monde

Message  Hanta le Mar 3 Aoû - 11:48

Jour 40, journal intime de Hanta.

Le soleil froid
Fait trembler le désert
Et propage la mort.

Nous continuons notre route. Trop de désert, trop de vent, et pas assez du reste.
Six lunes que nous n'avons croisé âme qui vive. Même les animaux se font rares, et la faim se fait sentir.
Mais nous sommes unies, fortes et protégées. Chacun vaque désormais à ses occupations malgré la solitude et l'ennui.
Une cible commune nous plairait bien, histoire de nous défouler un peu.
Très cher journal, ça sera tout pour aujourd'hui. Il est l'heure pour moi d'aller chercher un peu d'eau dans ses sols arides.


On entend résonner dans l'immensité vide les pages qui s'entrechoquent lorsque l'asiatique claque la couverture du livre contre le reste des pages. Puis le sable qui s'ébroue. Hanta se lève et s'éloigne peu à peu du feu de camp. Direction Sud-est, grâce aux étoiles nombreuses en cette nuit sans nuages.


雪やこんこ、あられやこんこ
降っては降ってはずんずん積もる
山も野原も綿帽子かぶり
枯れ木残らず花が咲く。

雪やこんこ、あられやこんこ
降っても降ってもまだ降りやまぬ
犬は喜び庭かけまわり
猫はこたつで丸くなる。

La japonaise au teint de porcelaine chantonne, sa chanson raconte la neige qui tombe sur les pentes du FujiSan.
Mais c'est un cri qui vient déchirer la nuit.
avatar
Hanta
Admin

Messages : 95
Date d'inscription : 07/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://amazones.forum-actif.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: En équilibre instable sur le bord du monde

Message  Ragougnasse le Mar 17 Aoû - 21:49

[HRP : faudrait le mettre dans le narratif collectif ce RP, histoire de montrer qu'on représente...]

Des jours et des jours. Des semaines. Probablement des mois. Les Amazones ont rompu avec toute civilisation. La civilisation, sur cette étrange planète, est corrompue par les mâles. Alors elles sont parties explorer le vaste désert, espérant y trouver quelque artefact susceptible de leur fournir enfin la puissance qui leur manque pour exterminer tous les mâles de ces terres arides.

Mais rien. Depuis qu'elles ont quitté les environs de Shangri-La, elles ont croisé quelques groupes et quelques individus. Qui se firent de moins en moins nombreux. Puis carrément inexistants. Ici il n'y avait rien, rien du tout. Les Amazones avançaient néanmoins, sûres de leur droit, de la victoire qui se trouvait forcément au bout de la lutte.

Ragougnasse suivait Hanta sans mot dire. La japonaise avait su s'imposer pour les guider. La femme vêtue de fourrure, quant à elle, restait plongée dans ses pensées, revoyant sans cesse les scènes de massacre qui lui avaient fait découvrir la terrible lutte à l'œuvre à travers l'espace et le temps. Son monde, sa dimension toute entière, ignoraient tout de la guerre. Comme ce monde-ci. Et les femmes l'avaient découverte bien trop tard. Ici, cela ne serait pas pareil, ce seraient les hommes qui seraient pris par surprise par l'incroyable armada que les Amazones lèveraient.

Ragougnasse, à la traîne, vit ses sœurs s'arrêter subitement, comme retenue par une grande force.
avatar
Ragougnasse

Messages : 38
Date d'inscription : 09/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum